Oct
30
PM
2:12
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
L’OTAN en alerte face à une intense activité de l’aviation russe en Europe Echec du conseil de sécurité à prendre des positions envers la colonisation Etat-voyou : les USA maltraitent les membres de la délégation russe La Suède reconnaît l’Etat de Palestine Les quatre causes du désordre international Le péché de Sinaï son soutien à Gaza Boko Haram :bras armé de l’Occident pour détruire le Nigéria et chasser la Chine Irak: l’armée s’apprête à lancer un assaut sur la ville stratégique de Baïji Tunisie/législatives: Nidaa Tounès en tête devant Ennahda Accord sur le nucléaire : l’Iran veut une levée immédiate des sanctions L’esplanade des Mosquées interdite d’accès aux musulmans, un ex-détenu tué Le «barbe rousse terrible» de Daesh a été entainé par les Etats-Unis La France refuse le visa à Jamila, jeune handicapée de Gaza "Les chambres à gaz, c’est du bidon" : un élu belge exclu L’Inde surveille la Chine et le Pakistan à l’aide de drones israéliens L’offensive du yuan continue Russie: les attaques des médias occidentaux soudent la société (experts) Sayyed Nasrallah:le takfirisme, un danger qui menace l’Islam dans son essence Le Kremlin dément les rumeurs sur les problèmes de santé de Poutine Le front al-Nosra admet : Nous avons perdu à Tripoli Activité suspecte sur un réseau informatique de la Maison Blanche ISS/Cygnus: une fusée de la Nasa explose au décollage Le Hezbollah fustige les autorités despotiques à Bahreïn "Israël" achète une seconde escadrille de chasseurs furtifs F-35 Les premiers renforts des Peshmergas à destination de Kobané en Turquie
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Sayyed Nasrallah:le takfirisme, un danger qui menace l’Islam dans son essenceLe Hezbollah fustige les autorités despotiques à BahreïnBahreïn: les USA inquiets par l’interdiction du principal groupe d’opposition Bahreïn: le principal groupe d’opposition interdit d’activité pour 3 moisArabie: trois avocats écopent cinq à huit ans de prison pour des tweets
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Asie
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Un projet d’union des monarchies du Golfe au menu d’un sommet à Ryad
L’équipe du site

Le roi saoudien et son homologue bahreiniUn projet d'union des monarchies du Golfe, voulue par l'Arabie saoudite et soutenue par Bahreïn, figurera au menu du sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) lundi à Ryad, a confirmé samedi une ministre du gouvernement bahreïni.

"La question d'une union du Golfe sera à l'ordre du jour du sommet de Ryad", a déclaré la ministre d'Etat bahreïnie aux Affaires de l'Information, Samira Rajab, ajoutant que cette union pourrait "commencer par deux ou trois" des six membres du CCG.

La ministre bahreinie a précisé que l'idée avait "été proposée par l'Arabie saoudite et (que) Bahreïn l'avait soutenue", laissant entendre que le projet devrait démarrer avec ces deux pays, membres du CCG aux côtés des Emirats arabes unis, d'Oman, du Qatar et du Koweït.

La ministre s'est refusée à préciser la forme de l'union envisagée, se contentant d'indiquer que le projet pourrait s'inspirer du "modèle de l'Union européenne, tout en prenant en considération les difficultés que connaît ce groupe".
"A Bahreïn, nous sommes pour une union du Golfe pour nous défendre face aux menaces qui guettent la région aux plans politique, économique, sécuritaire et militaire", a-t-elle ajouté.

Vendredi, un haut responsable d'un pays membre avait également annoncé qu'"une forme d'union entre l'Arabie saoudite et Bahreïn" devait être abordée lors de ce sommet.

Une commission regroupant trois représentants de chaque Etat membre et chargée de réfléchir sur l'union proposée devrait soumettre ses conclusions au sommet de lundi à Ryad.

Reste à dire, est -ce que le Bahreïn et l’Arabie seraient prêts, à l’instar des pays démocratiques, à consulter -via un référendum- leurs peuples avant d’entreprendre de telles démarches ?

Source: Agences

13-05-2012 - 12:21 Dernière mise à jour 13-05-2012 - 12:21 | 1560 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 30-10-2014 13:52 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010