Jul
28
PM
11:27
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Fadavi: La capacité défensive de l’Iran a bouleversé les équations ennemies L’Ukraine est un allié des Etats-Unis : dis-moi qui est ton ami … Gaza: nouveau massacre israélien ... double raid sauvage contre des enfants La Russie commence la construction de trois sous-marins Fin du ramadan: Gaza en guerre célèbre un "Aïd du sang" Asie-Pacifique : course aux armements et risques de guerre Manifestations pro palestiniennes: Français et Belges enclins à les réprimer La France prête à "favoriser l’accueil" sur son sol des chrétiens d’Irak Le président Assad participe à la prière d’al-Fitr à Damas Gaza au cœur des concertations de Sayyed Nasrallah Turki el-Fayçal : Le Hamas responsable des crimes à Gaza! L’EIIL détruit les lieux de culte, interdit la rupture du jeûne Jihad islamique: La souffrance est grande, mais l’exploit l’est encore plus Les mensonges de BHL (suite, sans fin) ... Israël, les juifs et Gaza Une guerre qui coute chère : 3 milliards et demi de dollars déjà Jerusalem est : Deux Palestiniens sauvagement battus par des colons Décodage du discours de S.Nasrallah Gaza, le sang lorsqu’il l’emporte sur l’épée! 145 cadavres retirés des décombres samedi, 17 martyrs palestiniens ce dimanche Iran : La résistance palestinienne a utilisé 3% de ses capacités ! Crash d’avion au Mali: 2e boîte noire retrouvée, enquêteurs attendus sur place Ukraine: l’UE sanctionne les chefs des services de renseignement russes Turquie: inculpation de nouveaux huit officiers de police USA : les accusations contre Russie se fondaient sur les rumeurs d’Internet Al-Qaïda publie la vidéo d’un kamikaze américain mort en Syrie
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Gaza: nouveau massacre israélien ... double raid sauvage contre des enfantsFin du ramadan: Gaza en guerre célèbre un "Aïd du sang"Asie-Pacifique : course aux armements et risques de guerreLe président Assad participe à la prière d’al-Fitr à DamasTurki el-Fayçal : Le Hamas responsable des crimes à Gaza!
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Explosions à Alep, attaques meurtrières contre les forces de l’ordre...
L’équipe du site

Terreur à Alep : 4 engins explosifs

Au cours de la journée de ce vendredi, c’est surtout la ville nordique d’Alep qui a été victime de plusieurs engins explosifs qui ont, pour le bonheur de ses habitants, fait plus de peur que de mal : le premier a été perpétré par un kamikaze qui tentait de se faire exploser dans une voiture de taxi piégée de type Mazda dans le quartier Chaar. Selon l’agence syrienne Sana, il avait percuté deux policiers avant de se faire exploser, succombant sur le champ. La voiture contenant quatre grandes bouteilles remplies d’explosifs.

Le second, (selon le site en ligne Syrian Documents qui répertorie tous les évènements liés à la crise syrienne) a explosé dans le quartier Hanano blessant trois civils, alors qu’un troisième a explosé au milieu d’une artère dans le quartier Seif Ed-Dawlé, sans faire de victime, et qu’une bombe sonore s’est explosée dans un autre quartier causant des dommages matériels.

Engins meurtriers et attaques armées contre les forces de l’ordre : 4 tués

 

C’est par contre les forces de l’ordre que les engins sont les plus meurtriers. Sur la route reliant Alep à la ville côtière de Lattaquié, un engin explosif a tué un membre des forces de l’ordre et blessé 6 autres.
Alors que du côté de de la province de Homs (village Nawa) un bus militaire faisait l’objet d’une attaque armée au cours de laquelle ont péri 3 membres de l'Académie militaire, un membre des forces de l’ordre tandis qu’un 5ème a été blessé.
Jeudi, l’explosion d’un engin à bord d’un autre véhicule de l’armée régulière syrienne dans le gouvernorat de Souwayda a couté la vie à un officier et six militaires.

Le site compte quelques 2610 tués parmi les militaires et les forces de l'ordre depuis le début de la crise. 

Et puis, selon le correspondant de la chaine de télévision iranienne AlAlam, l’armée syrienne a fait face à un groupe armé insurgé sur la frontière avec le Liban et de violents accrochages ont eu lieu dans la ville frontalière Kseir.

Sana a également fait savoir que 175 insurgés dans les derniers événements et dont les mains n'ont pas été entachées par le sang se sont rendus aux services compétents dans les deux gouvernorats de Hama et de Homs.

Manifestations bourrées d’enfants

Concernant les manifestations hostiles au régime, le site Syrian Documents en a fait état de plusieurs petites hostiles au régime dans trois villages de la province de Damas.

Dans les images diffusées par la chaine de télévision qatarie AlJazira sur des manifestations assez importante dans la région de Kfarzita, de Cobani (Rif d'Alep) et Has (rif Edleb) , force est de constater qu’une grande partie des manifestants sont des enfants. Il est également question dans un article écrit du site de cette chaine de 11 tués ce vendredi, sans toutefois montrer des images à l'appui.
( voir : http://www.aljazeera.net/news/pages/c650199e-b302-4cca-91c7-f559ef3edacb?GoogleStatID=1)

 

Version OSDH-AFP

Pour sa part, citant l’Observatoire syrien des droits de l’homme (une organisation floue siégeant à Damas), l’AFP a fait de plusieurs manifestations réclamant la chute du régime du président Bachar al-Assad dans plusieurs villes de Syrie
 L’agence rapporte aussi qu’il est écrit quelque part sur un site Facebook : "(Le régime) n'hésitera pas à tuer tout le peuple pour atteindre son objectif (...). Qu'attendez-vous?" "Il n'hésitera pas à détruire Damas".
   Il est également question de soi-disant « nombreux manifestants qui ont défilé ailleurs dans le pays, à la sortie des mosquées après la prière du vendredi : dans plusieurs quartiers de Deir Ezzor (est) et en province, à Idleb (nord-ouest).
L’OSDH signale que les rassemblements ont eu lieu en présence d’un déploiement massif des forces de l’ordre dans les villes côtières de Lattaquié, Jableh et Banias, notamment aux abords des mosquées.
Dans ses différentes dépêches, l’agence ne signale pas les incidents dus aux engins explosifs cités par le Syrien Documents ni les militaires tués ou blessés.
 

UE : encore des sanctions

 

Et puis dans une décision au timing quelque peu louche, l’Union européenne compte prendre lundi de nouvelles sanctions contre la Syrie en gelant les avoirs de deux entreprises et de trois personnes considérées pour la plupart comme des sources de financement du président syrien de Bachar al-Assad.
Selon des sources diplomatiques, les personnes sanctionnées seront également interdites de visa pour l'UE.
Actuellement, 126 personnes et 41 sociétés sont visées par les sanctions européennes. Celles-ci visent notamment la banque centrale, le commerce de métaux précieux ou les vols de fret. Un embargo pétrolier et un embargo sur les armes et le matériel pouvant servir à la répression viennent compléter la palette de sanctions de l'Union européenne à l'encontre de la Syrie.
Cette décision survient au lendemain de l’attentat le plus meurtrier perpétré en Syrie et qui a causé la mort d’au moins 66 personnes et 372 blessés. Elle pourrait très bien avoir pour but d’alléger les séquelles de cet attentat et de garder la Syrie sous haute pression.

 


 

Source: Divers

11-05-2012 - 19:05 Dernière mise à jour 11-05-2012 - 19:05 | 1750 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 1
1 - WANTED DEAD BETTER THAN ALIVE: OSDH, CNS, JAZEERA, CNN, BBC, FRANCE 24, QATAR, AKP, AS.
Râleur | Senegal 20:15 2012-05-11
Il faut que cela cesse. Les observateurs onusiens ne servent que les intérêts des comploteurs, il faut
les dégagés. Qu’attend le régime pour porter la terreur chez touts ces barbares? Les bureaux et les
correspondants des médias Fitnatistes doivent payer de leurs crimes. Il faut faire sa propre justice. Il
faut envoyer à Hamad, Abdelchaytane, Erd Balamakan, la même terreur qu’ils véhiculent en Syrie. Il faut
perpétrer des attentats dans touts les territoires de la Palestine Occupée. Que les sionistes ne dorment
plus, que la terreur gagne leurs esprits. Il faut que les monstres barbares soient punis, quid de l’ONU.

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 28-07-2014 23:16 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010