Jul
8
AM
9:31
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Syrie: L’armée et le Hezbollah poursuivent le grignotage de Zabadani Un prêtre franciscain enlevé en Syrie par le front al-Nosra Turquie: l’opposition accuse Erdogan de retarder la formation du gouvernement La non-livraison des Mistral coûtera 1,2 Md USD à la France Ex-chef des renseignements allemands: le projet de "re division" du MO est mûr Un responsable US à Ankara sur fond de rumeurs d’intervention turque en Syrie Au moins 150 explosifs dérobés dans une caserne des Bouches-du-Rhône Le Yémen a connu un Lundi sanglant avec un bilan sans précédent de martyrs «Il ne négocie pas, il déchire!» Varoufakis, l’ex-ministre des Finances grec La Russie lance des exercices militaires surprises en Arménie Nucléaire: l’Iran et l’AIEA ont fait "un grand pas" dans leurs discussions Hackers:des liens d’une société italienne avec des régimes controversés HSBC licencie six employés qui avaient filmé une fausse exécution terroriste Inde et Pakistan à l’OCS: le processus d’adhésion lancé au sommet d’Oufa GB: le gouvernement Cameron présente mercredi un budget 100% conservateur Espagne: arrestation d’une recruteuse présumée de jeunes filles pour Daech USA: une pétition appelle à coopérer avec les BRICS Pékin veut un bombardier stratégique furtif pour pouvoir frapper au Pacifique Poutine a discuté de "la coopération de la Russie" avec le FMI Rafsandjani: tôt ou tard "Israël" sera déraciné de la région Rafale: Paris n’a pas encore reçu l’acompte du Qatar Spiegel: Tsipras remporte le match contre Merkel Vers des armes nucléaires chinoises à Cuba? Les troupes antiaériennes russes capables de détecter les avions "furtifs" US Revers du deuxième assaut contre Alep en 15 jours.
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Rafale: Paris n’a pas encore reçu l’acompte du QatarAgression sexuelle sur enfants au Burkina: un soldat français mis en examen..France: les mosquées salafistes dans le viseur des autoritésNSA : les entreprises françaises espionnées à échelle industrielleLe Premier ministre chinois en France pour une avalanche d’accords économiques
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Europe
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Kadhafi a bien financé la campagne de Sarkozy en 2007

Sarkozy ET KadhafiSeif el Islam avait confirmé, l´année dernière en pleine guerre de Libye, les informations qui circulaient dans les médias autour des transferts de fonds effectués depuis Tripoli vers Paris pour financer la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. 

L´Elysée avait qualifié alors de «grotesque» cette accusation qui n´avait pas pu être vérifiée en raison de la déroute du régime du colonel Kadhafi. Samedi, Sarkozy semble avoir été rattrapé par ce scandale à une semaine du second tour du scrutin du 6 mai.

Et ce scoop est révélé par le site web Mediapart qui a publié un document daté de 2006 et signé de la main de l´ex-chef des services secrets libyens Moussa Koussa, portant «accord de principe» du colonel Kadhafi pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy ainsi que sur le «le transfert de 50 millions d´euros au profit» de celui qui était candidat à l´Elysée face à la socialiste Ségolène Royal. Le document ne dit pas si cet argent avait été finalement, transféré, ni quand bien sûr.

Toutefois, il faut s´attendre à de nouvelles révélations à ce propos qui risque d´être au centre du débat qui opposera, mercredi prochain à la télévision, François Hollande et Nicolas Sarkozy. Déjà, le porte-parole de campagne du candidat socialiste a exigé du président sortant de s’«expliquer» devant les Français sur cette grave affaire de corruption d´un candidat à la présidence de la République française par une puissance étrangère, et pas n´importe laquelle, ce qui relève du pénal, selon la législation française.

«Si ces faits se confirment par d´autres documents, ou par l´instruction judiciaire en cours, la preuve sera donnée aux Français que celui qu'ils ont choisi comme président leur aura menti et il faudrait alors lever le voile sur une gravissime affaire d´Etat», estime le porte-parole de François Hollande.

Une gravissime affaire d´Etat

Le document des services secrets libyens comporte des détails précis sur la finalisation de l´accord de financement en question au cours d´une réunion tenue le 10 octobre 2006 entre Abdallah Snoussi, successeur de Moussa Kousa, à la tête des services secrets libyen, du président des fonds d´investissement libyens en Afrique, M.Bachir Saleh, et de Brice Hortefeux, l´ancien ministre de l´Intérieur et ami de toujours de Nicolas Sarkozy.

Assistait à cette réunion Ziad Takieddine, un richissime trafiquant d´armes libanais de nationalité française très introduit à l´Elysée. C´est lui qui a joué le rôle d´intermédiaire-clé dans les nouvelles relations qui s´étaient tissées entre Paris et Tripoli au lendemain de la suspension de l´embargo international prononcé contre la Libye à la suite des attentats de la Panam (Lockerbie) et du DC10 d´Air France, attribués aux services libyens.

Un document «crédible», selon Ziad Takieddine

Cet homme d´affaires plus que controversé qui avait accompagné, en 2006 à Tripoli, Claude Guéant, l´actuel ministre de l´Intérieur de Sarkozy, puis le président sortant lui-même auprès du colonel Kadhafi, a qualifié, par le biais de son avocate, de «crédible» le document sur le financement de la campagne de M.Sarkozy.

«Ce document prouve que nous sommes devant une affaire d´Etat», a-t-il dit, et avoir reconnu la signature de M.Moussa Kousa, actuellement réfugié à Qatar après avoir quitté son pays en pleine guerre de Libye. Il a, toutefois, tenu à préciser qu´une «enquête serait très difficile à mener car la plupart des responsables libyens de l´époque sont morts».

Le site d´information online affirme avoir reçu ces documents il y a seulement «quelques jours» des mains d´ex-responsables libyens, actuellement dans la clandestinité qui, à l´instar de Bachir Saleh, est actuellement recherché par Interpol.

Source: mediapart repris par letempsdz.com

 

 

Source: Sites web

30-04-2012 - 12:35 Dernière mise à jour 30-04-2012 - 12:35 | 2339 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 07-07-2015 21:22 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010