Sep
15
PM
12:28
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
S.Khamenei/Lutte contre Daech: l’Iran a rejeté une demande de coopération US Abbas Ibrahim au Qatar, Erdogan aussi, le Futur prône l’échange avec Daesh! Le président irakien appelle à une intervention aérienne rapide Syrie: le chef de l’opposition attend l’aide de la coalition internationale Qui participe à la coalition internationale contre Daech ? Les takfiristes décapitent un otage avant une conférence anti-Daech à Paris L’Irak crée la Garde nationale pour endiguer l’offensive takfirie Hezbollah: Nos rivaux doivent cesser de craindre d’affronter les takfiristes L’Union européenne craint la contagion d’une indépendance de l’Ecosse Le Qatar, "l’enfant terrible" du Golfe, semble s’assagir La Chine s’affirme en tant que puissance océanique Jusqu’où Vladimir Poutine est-il prêt à aller en Ukraine? 20 millions de dollars du Qatar à al-Nosra, Qouneitra aux mains des rebelles Syrie: l’Armée saoudienne peut-elle former "les anti Assad"? Moscou accuse Washington de vouloir "couper ses liens économiques" avec l’UE Fin du sommet de l’OCS Esclavage sur les territoires envahis par l’Etat islamique Les voitures piégées seraient-elles de retour au Liban? Egypte: les dirigeants des Frères musulmans en exil vont quitter le Qatar Téhéran hausse le ton et prévient Washington contre une intervention en Syrie Coalition US/Otan: pourquoi Ankara hésite? Les Etats-Unis livrent des missiles Hellfire au Liban Le général américain John Allen à la tête de la coalition contre Daech Mistral: sortie en mer du Vladivostok à Saint-Nazaire, les marins russes à bord Poutine: L’Ukraine, victime des tentatives de réanimer l’Otan
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
S.Khamenei/Lutte contre Daech: l’Iran a rejeté une demande de coopération USQui participe à la coalition internationale contre Daech ?Hezbollah: Nos rivaux doivent cesser de craindre d’affronter les takfiristesFin du sommet de l’OCSTéhéran hausse le ton et prévient Washington contre une intervention en Syrie
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Asie
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Russie: L’Iran développera son arsenal nucléaire s’il est attaqué

Nucleaire Iran IsraelLa Russie a prévenu mardi que l'Iran n'aurait pas d'autre choix que de développer son arsenal nucléaire s'il était attaqué par les Etats-Unis ou « Israël ».

"La CIA et d'autres responsables américains reconnaissent aujourd'hui qu'ils ne disposent d'aucune information sur les intentions de la direction politique iranienne concernant la production d'armes nucléaires", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la radio Kommersant FM.

"Mais je suis pratiquement sûr que cette décision sera prise si l'Iran faisait l'objet d'une frappe", a souligné M. Lavrov.

Cette interview pré-enregistrée a été rendue publique peu après la déclaration par le Guide suprême de l'Iran, l'ayatollah sayed Ali Khamenei, que son pays était prêt à riposter "au même niveau" au cas où les Etats-Unis ou « Israël » l'attaqueraient.

M. Lavrov a fait valoir que la Russie ne défendait pas un allié mais essayait d'éviter un conflit plus large, voire une course à l'armement nucléaire dans la région du Moyen-Orient.

Il a ajouté que les menaces israéliennes contre l'Iran avaient pour effet de détériorer les relations d'autres pays avec l'Occident et de les inciter à développer de leur côté l'arme nucléaire.

"Cette attitude vis-à-vis de l'Iran pousse plusieurs pays du Tiers Monde à réaliser qu'il leur suffit d'avoir l'arme nucléaire pour qu'on les laisse tranquilles", a-t-il poursuivi.

M. Lavrov a évoqué à l'appui de ses déclarations l'exemple nord-coréen, où la décision de développer et essayer des armes nucléaires n'a jamais été suivie d'une menace d'attaque de la part des Etats-Unis.

Il a aussi rappelé l'argument, repris selon lui par les scientifiques du monde entier, selon lequel des frappes peuvent retarder un programme mais ne peuvent pas le détruire complètement.


Moscou entretient des relations militaires et commerciales étroites avec l'Iran et n'a soutenu qu'à contrecoeur les quatre séries de sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies contre l'Iran.

Source: Agences

21-03-2012 - 09:27 Dernière mise à jour 21-03-2012 - 09:27 | 3042 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 1
1 - commentaire
alphonse | Benin 15:49 2012-03-21
M. Lavrov a raison et je le soutient si kardafi l\\’avait vs pouvez imaginer qu\\’on peut le tuer comme 1
chienmais le moment viendra ou tout va leur échapperou il se retouveront avec les chiensquand tout le
monde sera fort .maislaisser moi vs dire que tout ce qui se passe aujourd\\’hui est parceque on vise
l\\’iran pour son pétrole dès qu\\’il dit m---e tout le monde tremble

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 15-09-2014 12:25 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010