Jan
31
PM
10:35
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Argentine: Nous sommes tous Cristina Les Saoudiens menacent de déplacer le siège de l’OPEP hors de Vienne Comment Washington,Tel-Aviv et Riyad travaillent pour un Etat Islamique docilisé La Russie pourrait accorder une aide financière à la Grèce France: le patron d’Hyper Cacher cède son entreprise un jour avant l’attaque! La CIA et le Mossad derrière l’assassinat de Moughniyeh, dit le Washington Post Le Hamas réclame de l’aide iranienne, fustige le rôle des groupes radicaux Ukraine: début des pourparlers de paix à Minsk entre Kiev et rebelles Egypte: la justice déclare terroriste la branche armée du Hamas palestinien Egypte: un employé du ministère de l’Intérieur abattu dans le Sinaï Merkel exclut une réduction de la dette grecque L’Otan implante des commandements en Europe de l’Est La livre turque poursuit sa chute Irak: Daesh subit un revers à Kirkouk Nicolas Sarkozy coûte 2,2 millions d’euros par an aux Français Allemagne: chute spectaculaire de la mobilisation contre l’islam à Leipzig France: des drones survolent une base militaire stratégique Athènes ne veut pas prolonger le programme d’aide Pakistan: un attentat contre une mosquée chiite fait 60 morts Israël va construire 430 logements pour les colons en Cisjordanie Syrie: l’EI prend pour cible les Russes et les Ukrainiens Sanctions: une guerre économique contre la Russie La vraie guerre est à venir La promotion de la démocratie US en Ukraine vise à dominer le « Grand M-O" Sayed Nasrallah aux Israéliens: le Hezbollah n’a pas peur de la guerre
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Egypte: un employé du ministère de l’Intérieur abattu dans le SinaïEgypte: Attentats takfiristes sans précédent, au moins 25 soldats tués15 morts dans les violences en EgypteEgypte:4 ans après la révolte, les militants en prison et Moubarak quasi libreEgypte:les deux fils de Moubarak remis en liberté dans une affaire de corruption
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Egypte: Al-Azhar pour un Etat "moderne" et non religieux

Le grand imam d'Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayyeb, a détaillé lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision un document élaboré après plusieurs rencontres entre des intellectuels et Al-Azhar, dont le but est de définir "la relation entre l'islam et l'Etat en cette phase délicate".
  
Ce document soutient "l'établissement d'un Etat national constitutionnel démocratique moderne", fondé sur la séparation des pouvoirs et garantissant l'égalité des droits entre les citoyens, selon cheikh al-Tayyeb.
  
"L'islam n'a pas connu, ni dans sa civilisation ni dans son histoire, ce qui est connu dans d'autres cultures comme l'Etat religieux clérical qui a dominé les gens et dont l'humanité a souffert lors de certaines périodes de l'Histoire", a-t-il ajouté.
  
Le cheikh d'Al-Azhar a toutefois précisé que les principes de la charia islamique devaient rester "la source essentielle de la législation" et que les adeptes des autres religions monothéistes pourraient avoir recours à leurs propres tribunaux concernant les affaires de statut personnel.
  
Le document appelle à "la protection des lieux de culte des adeptes des trois religions monothéistes" et considère "l'incitation à la dissension confessionnelle et les appels racistes comme des crimes contre la nation".
  
Ce document est rendu public alors que l'Egypte, où le président Hosni Moubarak a été renversé en février, est en plein débat sur l'avenir de ses institutions et sur la montée en puissance des Frères musulmans, le mouvement le mieux organisé du pays.

  

Source: AFP

20-06-2011 - 16:13 Dernière mise à jour 20-06-2011 - 16:13 | 1676 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 1
1 - C’est au peuple de décider
djouani | 64 21:12 2011-06-20
Autant divisé l’égypte en plusieurs états religieux. Il ne s’agit pas ici d’une démocratie, ou la nation,
peut à sa guise décider de son avenir. Mais, d’une domination religieuse clérical qui veut prendre le
pouvoir. Il ne se tourne pas vers la nation.Au lieu d’aller de l’avant, on fait marche arrière.Des
élections doivent avoir lieu, et le peuple décidera qui aura le pouvoir et l’argent qui en découlent.Car
il s’agit bien de cela, et de rien d’autres.Le pouvoir et l’argent. Ce sont les seuls points ou les
financiers, les politiques et les religieux, les castes, les obédiences, se regroupent.

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 31-01-2015 22:41 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010